Skip to content

PYRÉNÉES ORIENTALES • Le Département

Profil utilisateur

Profil contributeur

COUCOULINOU

Contributions utilisateur

Discussion

L’avenir des P.O
Quelle est votre vision pour l'avenir du département ?
22 avril 2019 - 12h02
Je suis d'accord avec cette proposition. Je pense également que les TPE et PME (premier employeur de France) devraient être aidées par une diminution des charges (CFE par ex). Ces petits artisans pourraient ainsi mieux vivre de leur travail, asseoir la stabilité de leur entreprise et peut-être embaucher. Il faudrait aussi que le Département mette en place une plateforme de référencement des artisans mais pas comme ce qui avait été fait par la Chambre de Métiers et qui était payant pour ces derniers. Il faudrait un système honnête, vérifié permettant aux clients de noter ces sociétés.
L’avenir des P.O
Quelle est votre vision pour l'avenir du département ?
22 avril 2019 - 12h34
Je pense également que comme pour l'incitation nationale concernant les Pompes A Chaleur à 1€ en remplacement des cuves de chauffage au fioul, il serait bienvenu de subventionner le photovoltaïque pour permettre au plus grand nombre de gérer son énergie en autonomie. Par contre, effectivement, il est certain que la méthode incitative de rachat d'énergie mise en place par le passé, nous coûte à tous très cher aujourd'hui.
L’avenir des P.O
Quelle est votre vision pour l'avenir du département ?
22 avril 2019 - 12h37
Je rejoins totalement cette proposition. Les produits pourraient également, comme je l'ai dit dans autre une participation, être utilisés par le Département mais aussi les communes au sein des cantines scolaires, des restaurants municipaux, des cantines de préparation de repas destinés aux retraités. Cela assurerait un revenu sécurisé pour ces jeunes agriculteurs leur permettant ainsi de vivre et non de survivre de leur travail.
L’avenir des P.O
Quelle est votre vision pour l'avenir du département ?
22 avril 2019 - 12h53
Je pense aussi que pour que nous nous sentions mieux dans les P.O., personne ne doit avoir la sensation d'être oublié, excentré, éloigné du monde. Tout ne doit pas tourner autour de Perpignan car il y a une vie en dehors ! Les accès doivent être entretenus ou développés et je suis d'accord sur le fait qu'il faut à tout prix développer le transport ferroviaire pour les marchandises et le ferroutage. Il y a trop de camions sur nos routes et cela engendre de la pollution. Il semble malheureusement que ce ne soit pas la tournure que prennent les choses, il faut donc que le Département intervienne
L’avenir des P.O
Quelle est votre vision pour l'avenir du département ?
22 avril 2019 - 13h03
Il faut absolument que le Département, la Communauté des Communes et l'Agglo parlent enfin d'une même voix. Les citoyens sont épuisés de toutes vos petites guerres intestines, de cette politique du minable. Il est temps que vous travailliez ensemble pour vos concitoyens et non pour vos intérêts personnels à court ou moyen terme. Avec une communication unilatérale, vous serez bien plus efficaces et vous permettrez le développement des PO. Par le passé, nos politiques ont tellement fonctionné sur la base du copinage, du nombrilisme, de l'égoïsme qu'ils nous ont mené dans la situation que nous connaissons actuellement et qui fait de nous l'un des départements les plus pauvres de France. Il suffit de la bonne volonté d'une femme ou d'un homme pour que tout change et vous avez le pouvoir de tout faire changer dans le bon sens comme dans le mauvais. Prouvez à vos concitoyens que vous vous préoccupez réellement d'eux et que vous voulez développer notre département. Rendez-nous notre fierté d'être catalans ! Rendez-nous notre Département !
L’avenir des P.O
Quelle est votre vision pour l'avenir du département ?
22 avril 2019 - 12h07
Lors d'une réunion participative, les enfants nous ont demandé des terres de verdure. Nous en sommes très loin et le tournant pris par certaines communes comme Pia de bétonnage à l'excès n'est guère encourageant. Dans cette ville, le but de la mairie est d'atteindre 10 000 habitants pour avoir plus de subventions et peut-être un meilleur salaire pour le Maire? Où va-t-on ? Rien n'est pensé pour nos jeunes ni pour nos anciens. Pas de petit jardin avec quelques bancs, juste un parc central ancestral ! Et dès qu'un terrain est en friche, on le vend à un promoteur ! Notre avenir ? Le béton.
L’avenir des P.O
Quelle est votre vision pour l'avenir du département ?
22 avril 2019 - 12h27
Je suis totalement opposée à toute création de golfs où que ce soit dans notre département. Ce sport dédié à une élite se moque totalement des effets néfastes voir dévastateurs qu'il engendre. Et que ne m'avance pas l'argument d'un poumon vert. Si on arrêtait de construire à l'excès, si on construisait intelligemment en conservant des espaces verts, des forêts, là nous serions intelligents et nous saurions nous développer tout en préservant la richesse de notre département.
L’avenir des P.O
Quelle est votre vision pour l'avenir du département ?
22 avril 2019 - 12h11
Il faudrait également, je pense, créer comme sur Montpellier, une sorte de gare surveillée pour parquer les véhicules de manière excentrée à Perpignan. Le parking pourrait être couvert avec des panneaux solaires et les utilisateurs pourraient prendre leur ticket pour le bus. Il faudrait que cette zone soit bien pensée pourrait être facile d'accès pour tous car il n'y a pas que Perpignan dans les P.O. et assez grande pour accueillir un grand nombre de véhicules voir créer plusieurs zones de ce type de manière à faire revenir du monde en centre ville et à diminuer drastiquement la pollution.
L’avenir des P.O
Quelle est votre vision pour l'avenir du département ?
22 avril 2019 - 12h16
Effectivement, dans nos vallées, la population se sent totalement exclue et à juste titre. Manque d'administration, de médecins, de structures d'accueil pour les enfants quelque soit leur âge. On se plaint du fait que nos jeunes doivent quitter leur département pour leur études mais certains dès leur jeune âge doivent se déplacer quotidiennement pour se rendre au collège, au lycée dans des structures d'enseignement usine. Je suis aussi d'accord sur une autre forme d'enseignement adaptée à l'enfant et non à un groupe. Actuellement, notre école fonctionne uniquement pour les enfants sans souci.
L’avenir des P.O
Quelle est votre vision pour l'avenir du département ?
22 avril 2019 - 12h23
L'alimentation est essentielle pour le développement et pour la santé. Au niveau national, on nous rebat les oreilles avec 5 fruits et légumes/jour quand nos collégiens et lycéens se contentent de quignons de pain tant les repas sont déplorables. Aidons nos agriculteurs. Que le département alimente les cantines en produits locaux. Ce sera un bénéfice pour tous. D'autre part, sur l'exemple de l'expérience entreprise par ATD 1/4 Monde, que le Département décide le "0 chômeurs de longue durée" par la formation et l'embauche en CDI de chômeurs pour des emplois dédiés au service du collectif.
L’avenir des P.O
Quelle est votre vision pour l'avenir du département ?
22 avril 2019 - 12h42
Je crois aussi que la politique de réduction de la consommation énergétique qui est demandée à tous, doit être une priorité pour le Département. Il faut que nos politiques donnent l'exemple ce qui est loin d'être le cas. Effectivement, nous sommes nombreux à nous plaindre de l'envahissement de la pub dans nos vies, éteindre les éclairages de tous ces panneaux serait un bénéfice à plus d'un niveau. Quant aux vitrines de magasins, nul besoin non plus d'éclairage la nuit. Il faut aussi privilégier l'éclairage led. Ces économies permettraient de financer d'autres projets.
L’avenir des P.O
Quelle est votre vision pour l'avenir du département ?
22 avril 2019 - 12h46
Je rejoins les avis de Luc et de Marlowe-Muscat. Nous avons fait de notre littoral une zone bétonnée. Qui sont les locaux qui vont à la mer l'été. J'en connais peu. Je suis pour un tourisme intelligent tourné vers l'écologie, l'oenologie, le tourisme vert profitable à tout le département et pas seulement au littoral. On pourrait également innover en adaptant nos infrastructures aux handicaps. Nous pourrions ainsi ouvrir notre beau département à un public qui a aussi le droit de prendre des vacances, de faire du sport et d'avoir des loisirs. Ces adaptations serviraient aussi à nos anciens.
L’avenir des P.O
Quelle est votre vision pour l'avenir du département ?
22 avril 2019 - 12h57
Oui à l'agriculture bio mais sans ajout de taxes pour les agriculteurs qui les obligent à vendre leurs produits plus chers me semble-t-il. Oui au ferroutage. Oui au énergies renouvelables. Que les communes utilisent par exemple les déchets végétaux pour créer du carburant pour les véhicules communaux, le chauffage des locaux communaux. Pourquoi ne pas remettre à la mode le mulet ou le cheval dans certaines petites communes pour effectuer certaines taches comme le transport des enfants à l'école maternelle et primaire, le ramassage des ordures... Non à l'éolien. Il y en a trop !

Carte participative

L’avenir des P.O
Mettez sur la carte votre proposition
22 avril 2019 - 11h56
Afin que nos jeunes aient un avenir dans notre région, pourquoi ne pas créer un pôle professionnel regroupant formations innovantes, recherche et pépinière d'entreprises dédiée exclusivement aux jeunes. Les locaux et le personnel administratif seraient mis à disposition des jeunes créateurs d'entreprises par le département et ce, gratuitement. Cette ruche créative s'ouvrirait sur le monde et serait tournée vers les métiers de demain (écologie, informatique, médical) et serait excentrée de Perpignan pour faire vivre les autres vallées également. Un système de transport en commun à coût réduit serait aussi prévu. Une communication efficiente véhiculée d'une seule voix par le Département, les villes et villages, l'agglo et la communauté des communes devrait promouvoir ce pôle d'excellence pour attirer les investisseurs en recherche notamment de main d'oeuvre d'avenir. Cela pourrait peut-être inciter de nouvelles entreprises à s'installer dans notre département si au niveau local, nos politiques ne sont pas trop gourmands ce qui malheureusement s'est déjà vu par le passé et que nous payons maintenant au prix fort.